Les 80 ans de Msgr. JoĂŁo Scognamiglio ClĂĄ Dias

 

Ce 15 aoĂ»t 2019, Msgr JoĂŁo Scognamiglio ClĂĄ Dias, fondateur des HĂ©rauts de l ́ Evangile vient de fĂȘter ses 80 ans.

Personne n’atteint cet ñge sans se retourner avec un Ɠil analytique : quels seront les fruits d’une existence aussi longue ?

« Dans la vie d’un homme vertueux, les Ăąges doivent ĂȘtre rĂ©sumĂ©s et non soustraits » a dĂ©clarĂ© le professeur Plinio CorrĂȘa de Oliveira, enseignant et inspirateur de Mgr JoĂŁo. Cela signifie que lorsque nous passons d’une Ă©tape de la vie Ă  une autre, il faut conserver les trĂ©sors accumulĂ©s lors de la phase prĂ©cĂ©dente. Ensuite, lorsque vous quittez votre enfance et entrez dans l’adolescence, vous avez le devoir de conserver dans votre Ăąme le prĂ©cieux trĂ©sor de l’innocence et de le conserver jusqu’Ă  la fin de votre vie.

À l’innocence, nous devons ajouter l’audace et la gĂ©nĂ©rositĂ© de la jeunesse. Rien n’a Ă©tĂ© perdu, au contraire, ajoutĂ©.

Dans la longĂ©vitĂ© de l’homme entier, qui a accompli sa vie Ă  la poursuite d ́un grand idĂ©al, le corps peut ĂȘtre usĂ©, mais l’Ăąme restera plus forte que jamais, enrichie par les vertus et les dons acquis Ă  chaque Ă©tape. TempĂ©rĂ©e par la souffrance, elle sera toujours prĂȘte pour une nouvelle audace, avec la sagesse de l ́homme ĂągĂ©e et la force d’un esprit saint, qui a centrĂ© son apostolat sur la jeunesse, sans oublier aucune rĂ©alitĂ© sociale ou ecclĂ©siale.

AprĂšs 80 ans de vie, sera-t-il possible de rĂ©sumer, en quelques lignes, ce qu’il a construit et surtout qui est-il ?

Sur cette perspective, la vie de Msgr JoĂŁo, et son travail sur la fondation du HĂ©rauts de l ́Evangile et la famille d’institutions qui en dĂ©coule : les plus importantes sont sans aucun doute la branche sacerdotale : la FraternitĂ© de Vie Apostolique Virgo Flos Carmeli et la FraternitĂ© de Vie Apostolique fĂ©minine Regina Virginum. .

Msgr. JoĂŁo est un homme entier et universel. Sensible Ă  l’action des paroles de Saint Paul : « Vous ĂȘtes manifestĂ©s comme Ă©tant la lettre de Christ » (2 Cor 3: 2). Paraphrasant le docteur du Peuple, on peut dire de Monseigneur JoĂŁo qu’il est une partition musicale de Dieu, composĂ©e par le Saint-Esprit et enrichie par la douceur de la Vierge Marie, dont il est un grand dĂ©vot.

Les partitions Ă©voquent l’harmonie, et l’harmonie est un bon moyen de comprendre ce qu ́il est et ce qu’il a fait.

Musicien accompli, il a fondĂ© des chorales et des orchestres et a inspirĂ© de nombreux autres ensembles Ă  travers le monde. Son talent n’est pas moins brillant en tant que formateur et guide d’Ăąmes, comme en tĂ©moignent ses actions, lors d’un des moments les plus difficiles de sa vie …

Vers la fin des annĂ©es 1990, lors de la division interne de la TFP – Tradition, Famille, PropriĂ©tĂ© – aprĂšs le dĂ©cĂšs du professeur Plinio CorrĂȘa de Oliveira, il parvint Ă  harmoniser des centaines d’Ăąmes et Ă  les conduire magistralement vers une union encore plus Ă©troite. La Sainte Eglise du Christ.

 

Mons. JoĂŁo avec le docteur Plinio CorrĂȘa de Oliveira

Cela n’a pas Ă©chappĂ© Ă  l’attention du SiĂšge de Pierre qui, dans les pontificats de Jean-Paul II et de BenoĂźt XVI, a donnĂ© son approbation pontificale aux trois Ɠuvres nĂ©es du cƓur de Msgr : les HĂ©rauts de l’Évangile, la SociĂ©tĂ© ClĂ©ricale Virgo Flos Carmeli et la SociĂ©tĂ© de Vie Apostolique de Femmes RĂ©gina Virginum.

Il a également été honoré par Benoßt XVI avec le titre de Chanoine Honoraire de la Basilique Papale de Sainte Marie Majeure à Rome ; et de Protonotaire Apostolique, ainsi que de la médaille Pro Ecclesia et Pontifice.

Le gĂ©nie artistique de Mgr JoĂŁo est toujours visible dans les deux basiliques construites dans la rĂ©gion du Grand SĂŁo Paulo, dont il a inspirĂ© et guidĂ© mĂȘme les moindres dĂ©tails, ainsi que dans plus d’une douzaine de bĂątiments et d’Ă©glises dispersĂ©s dans plusieurs pays.

Docteur en ThĂ©ologie et Droit Canonique, son hĂ©ritage intellectuel pratique et spĂ©culatif peut ĂȘtre connu grĂące aux livres et articles publiĂ©s, aux revues qu’il a crĂ©Ă©es, sans oublier les nombreuses Ă©coles primaires et secondaires, ainsi qu’un Institut SupĂ©rieur de Sciences Religieuses, un Institut Philosophique et un Institut ThĂ©ologique.

Monseigneur JoĂŁo est l’interprĂšte le plus lĂ©gitime et fidĂšle, de la pensĂ©e de Plinio CorrĂȘa de Oliveira, penseur distinguĂ© et grand dirigeant catholique, comme le montre les pages des cinq volumes de la collection « Le don de la sagesse dans l’esprit, la vie et le travail de Plinio CorrĂȘa de Oliveira ».

Il a Ă©crit la biographie de la mĂšre de son inspirateur, Mme Lucilia. La prĂ©face de cette Ɠuvre signĂ© par le thĂ©ologien dominicain, le pĂšre Antonio Royo MarĂ­n, sans vouloir anticiper le jugement de l’Église, affirmait qu’ “il peut Ă©galer la meilleure vie des saints”. Sa fougueuse dĂ©votion a Notre-Dame se rĂ©vĂšle dans les livres et les articles qu’il a Ă©crit Ă  propos d ́Elle ; sans nĂ©gliger la solide christologie contenue dans « L ́Evangile », sa collection inĂ©dite de sept volumes.

Mme Lucilia

EvangĂ©liste charismatique, vif prĂ©dicateur, il a su attirer les jeunes au service de la Sainte Église, sans pour autant nĂ©gliger la sanctification de la sociĂ©tĂ© actuelle avec la crĂ©ation du secteur CoopĂ©rateurs des HĂ©rauts de l ́Evangile.

Son dĂ©sir de conquĂ©rir le monde pour le Christ et son Ă©glise, l’a amenĂ© Ă  crĂ©er la Chevalerie de Marie et d’autres groupes missionnaires qui annoncent et diffusent l’Evangile du Royaume du Christ.

ConcernĂ© par les personnes dans le besoin, Msgr. JoĂŁo, a encouragĂ© la crĂ©ation des Fonds de MisĂ©ricorde, s’unissant aux hĂ©ros de la charitĂ© chrĂ©tienne pour nourrir et donner Ă  boire aux dĂ©favorisĂ©s, rendre visite aux malades et aux prisonniers, habiller les nus et protĂ©ger les sans- abris.

Une telle rĂ©alisation ne peut naĂźtre que du fond des cƓurs de ceux qui prient et savent souffrir. L’esprit de priĂšre a conduit Msgr. JoĂŁo, Ă  crĂ©er des chapelles pour l’adoration perpĂ©tuelle du Saint Sacrement.

LĂ , il puise sa force pour porter avec rĂ©signation et espoir chrĂ©tiens, les souffrances et les revers envoyĂ©s par la Divine Providence, qu’il offre avec joie pour l’expansion de cet apostolat dans le monde entier.

Que peut-on dire d’autre ?

L’esprit disciplinĂ© et fort du gentilhomme chrĂ©tien s ́unifie harmonieusement avec le cƓur paternel affable. Jeune diacre sur le point d’ĂȘtre ordonnĂ© prĂȘtre, Msgr JoĂŁo a rappelĂ© un Ă©pisode de la vie de Don Bosco … Le Saint Fondateur a pris un mouchoir, l’a pĂ©tri et a dit au jeune disciple Miguel Rua, peu de temps avant son ordination, que c’Ă©tait ainsi qu’il le voulait, apprivoisĂ© dans ses mains. Connaissant la faiblesse des enfants que la Providence lui avait confiĂ©, Msgr JoĂŁo a prĂ©fĂ©rĂ© faire autrement : d’abord repasser le mouchoir froissĂ©, le plier, le parfumer et enfin dire au jeune homme qu ́il commande : “C’est ainsi que je te veux dans les mains de Notre Dame !” Msgr JoĂŁo a Ă©galement expĂ©rimentĂ© l’accomplissement des paroles mystĂ©rieuses de l’Évangile : “Par mon nom, vous serez haĂŻs” (Mt 10:22), mais grĂące Ă  son union avec le Seigneur JĂ©sus, il a toujours pu pardonner de tout son coeur: “Comme le Seigneur l’a pardonnĂ© alors pardonnez-vous aussi. ” (Col 3.13) Enfin, une question se pose…Comment est-il possible de faire autant en si peu de temps ?

 Le secret d’une vie fructueuse se trouve dans la priĂšre, la souffrance et la vie intĂ©rieure. On peut donc dire que Msgr JoĂŁo a atteint son apogĂ©e Ă  80 ans, vivant la somme des Ăąges qui lui permet d’ajouter l’activitĂ© d’un jeune homme Ă  la prudence et Ă  la sagesse d’un homme trĂšs ĂągĂ©, dons qu’entant que fondateur il transmet Ă  travers son travail.

VoilĂ  l ́explication Ă  la croissance des HĂ©rauts de l’Evangile.

Mais qu’est-ce qui peut arriver dans l ́avenir ?

Avec la protection et sous la protection de la Sainte Vierge, malgrĂ© tant d’obstacles sur le chemin, on peut tout espĂ©rer, toute audace, rien Ă  craindre que le pĂ©chĂ©. Notre-Dame, accomplira le travail qui est nĂ© de ses mains vierges.

De plus, sans prĂ©cipitation ni imprudence, on pourrait dire : Msgr. JoĂŁo ne fait que commencer …

PĂšre Alex Brito, EP